Administrez votre serveur depuis votre Mac

Rédigé par Sébastien le 9 juin 2009  |  2 commentaires

Le client de Connexion au Bureau à Distance est inclus dans chaque ordinateur Windows. Il est aussi possible de l’installer sur un Mac afin d’administrer votre serveur depuis ce dernier.

Le site Mactopia, géré par Microsoft propose un certain nombre d’applications de la maison fonctionnant sur les machines Apple. Le fameux outil de Connexion au Bureau à Distance, si pratique pour gérer Windows Home Server en fait parti.

La version 2 est disponible et améliore grandement l’affichage par rapport à la version fournie avec Office pour Mac.

mstsc-mactopia

Rendez-vous sur ce lien pour télécharger l’application.  Il faut sélectionner « Microsoft Remote Desktop Connection Client for Mac 2 » en bas de la page et cliquer sur lien qui apparait sur la droite.

Son utilisation est identique à la version PC.

image-6

image-7

Vous pouvez enregistrer le mot de passe dans le trousseau de Mac OS X.

image-9

Vous avez accès à la console de gestion depuis le bureau du serveur.


Billet publié dans la catégorie : Astuces . Mots clés : , .


À propos de l´auteur

Sébastien
Passionné par les technologies, j'ai créé ce blog et les forums en 2008. Je suis aussi MVP Microsoft depuis 2010 pour Windows Home Server.

Aide

Des forums sont à votre disposition pour toutes vos questions techniques et vos projets.
N'hésitez pas à rejoindre la communauté francophone.

2 commentaires

  1. Lekouinte 4 avril 2010 à 21:06 · Répondre

    Bonjour Sébastien,

    Il m’est impossible de me connecter à mon serveur avec ce logiciel. Ceci étant dit, même avec Internet Explorer depuis un PC, je n’arrive pas à me connecter au serveur domestique !
    Il y a-t-il un paramétrage à effectuer sur le serveur afin d’autoriser ce type de connexion ?

    Merci beaucoup.
    Bien à toi.
    Maxime.

  2. Sébastien 4 avril 2010 à 23:27 · Répondre

    Lekouinte,
    Est-ce que le routeur est bien paramétré ?
    Au moins connexion au serveur fonctionne ?
    S.

Laissez un commentaire

comm comm comm