Drobo FS : le test

Rédigé par Sébastien le 8 août 2012  |  2 commentaires

Voici mes impressions sur un appareil peu commun puisqu’il ne s’agit pas d’un serveur domestique.

Drobo avait fait parlé de lui auprès de la communauté Windows Home Server lorsque Microsoft a abandonné Drive Extenter (cf : Vail : Microsoft abandonne Drive Extender). Ce constructeur de châssis pour disques durs n’est pas commun : une technologie RAID propriétaire, des boîtiers tous différents avec des connectiques variées… Bref, il y a en pour les professionnels et ceux qui trouveront leur place à la maison ou dans les petites entreprises.

Le Drobo FS

drobo-fsLa gamme Drobo est assez large. On y trouve :

  • Des baies de stockage pour ordinateurs : Drobo, Drobo S.
  • Des baies de stockage pour le réseau : Drobo FS, DroboPro.
  • Une gamme professionnelles avec principalement des SAN et autre baies (je ne m’y attarderai pas).

Les versions dites « desktop » se connecterons directement sur un ordinateur ou un serveur domestiques : USB, eSata, FireWire et Thunderbolt pour la prochaine génération.
Les version dites « réseau » se connecterons directement sur un routeur.

Le Drobo FS, lui, se connecte directement sur le réseau et se gère via une application (Drobo Dashboard) afin de :

  • Configurer les dossiers partagés.
  • Configurer les comptes utilisateurs et leurs droits.
  • Avoir un état de lieux du stockage : disponible, utilisé, utilisé pour la protection des données.

La connectique est donc très simple : une prise pour l’alimentation, une prise réseau.

Coté compatibilité, nous en avons pour tout le monde : PC avec le protocole SMB et Mac avec le protocole AFP.

BeyondRAID

Cette technologie propriétaire se veut être le RAID le plus facile. D’un point de vue technologique, je dirai que le pari est plutôt réussi.

Chaque disque peut être ajouté ou retiré du Drobo sans avoir à anticiper l’action avec un quelconque assistant logiciel. Le Drobo s’occupe du reste : protection de données et recalcul de l’espace de stockage disponible.

Avec un RAID traditionnel, la perte d’un disque entraîne l’indisponibilité des données et l’ajout d’un nouveau disque identique afin de retrouver les données perdues.

Avec Drobo, la vision des choses est différente. Si un disque est retiré (ou hors d’usage), le Drobo va calculer lui même si l’espace restant est suffisant pour protéger les données :

  1. L’espace est suffisant : tout va bien !
  2. L’espace n’est pas suffisant : Drobo indique la baie dans laquelle ajouter un nouveau disque.

Toutes les capacités et les modèles de disques peuvent être mélangées dans un Drobo. Attention tout de même à bien respecter les modèles de disques compatibles selon le modèle de Drobo (ceci est un peu restrictif à mon gout), cf le tableau de correspondance.

Par défaut, Drobo protège les données contre une seule panne à la fois. Il est cependant possible de le configurer pour supporter deux pannes de disque dur à la fois (dans le cas la capacité de stockage est réduite). Afin de calculer tout ca, voici le calculateur : ajouter les disques pour y voir quel sera l’espace disponible.

Voilà pour la théorie, passons à la pratique.

L’expérience

Le Drobo FS fait un tout petit peu plus de bruit de mon HP DataVault X510. Pas de bonne ou mauvaise surprise de ce coté.

Le débit de transfert est de 30Mo/s. Ce n’est pas exceptionnel, mais cela n’a pas varié, aucune chute de débit même avec 1,8To de transferts non-stop !

J’ai ensuite déplacé un grand nombre de données présentent sur mon serveur sous Windows Home Server dont certains dossiers dépassaient 1.8To sur le Drobo FS. Tout ça pour ensuite les remettre dans un nouveau serveur (sous Windows Home Server 2011), fraîchement configuré.

Voici ce que j’ai fait, dans l’ordre :

  1. Ajouté 2 disques de 3To
  2. Ajouté un disque de 500Go
  3. Ajouté un autre disque de 500Go
  4. Ajouté un disque de 2To
  5. Retiré un disque de 500Go
  6. Ajouté un disque de 2To
  7. Retiré un disque de 500Go
  8. Ajouté un disque de 2To.

Les étapes 5 et 7 ont nécessité le recalcule de mon espace de stockage : environ 6 heures à chaque fois. Mes données étaient bien disponibles pendant ce temps, mais pas entièrement protégées.

Au final, j’ai un espace de stockage entièrement protégé de 8.17 To avec 5 disques.

Reste à savoir si je vais conserver ce Drobo FS ou s’il n’aura servit qu’à transférer des données en grande quantité… Ca je n’ai pas encore décidé !

Acheter un Drobo FS.
En savoir plus sur le Drobo FS.


Billet publié dans la catégorie : Produits . Mots clés : , , .


À propos de l´auteur

Sébastien
Passionné par les technologies, j'ai créé ce blog et les forums en 2008. Je suis aussi MVP Microsoft depuis 2010 pour Windows Home Server.

Aide

Des forums sont à votre disposition pour toutes vos questions techniques et vos projets.
N'hésitez pas à rejoindre la communauté francophone.

2 commentaires

  1. YepAl 28 janvier 2013 à 10:50 · Répondre

    Intéressant.
    Quelles applies avez vous installé?

    • Sébastien 1 février 2013 à 9:57 · Répondre

      Aucune…
      Je m’en sert uniquement pour la partie « stockage » qui est très bien !

Laissez un commentaire

comm comm comm